Daniel SchwartzDaniel Schwartz : quel actif !


Je connaissais depuis longtemps Daniel SCHWARTZ, Président de la Société Canine de Franche Comté, et fidèle soutien de la Fédération ProNaturA France, mais n'avais jamais eu l'opportunité de l'interviewer. Pourtant, le jeu en valait la chandelle.

Daniel SCHWARTZ incarne non seulement la figure de la force tranquille, mais surtout il parle avec une extraordinaire passion du chien et ça, c'est toujours captivant.

Les animaux, on tombe souvent dedans quand on est petit et enfant Daniel SCHWARTZ avait déjà des cockers...

Mais, ce n'est qu'à partir de la rencontre avec son épouse, qui possédait un beauceron, que naît la décision de se rendre dans un club d'utilisation. Il se prend de passion pour cette activité qui s'exerce aujourd'hui dans plus de 1000 clubs. La nouvelle législation de 1999 a été parfaitement appliquée au sein de ces associations fournissant aux propriétaires de chiens, outre le "service public" d'Education Canine, la possibilité de pratiquer diverses disciplines de sélection ou certaines activités ludiques...Désormais, les moniteurs de club habilités au mordant obtiennent un certificat de capacité délivré par les DDSV et encadrent réglementairement les activités de "mordant sportif"....Les autres disciplines étant encadrées par des " entraîneurs de Club " ayant également suivi les formations délivrées par la Société Centrale Canine.

D'ailleurs, il note avec satisfaction que suite à la loi de 1999, des cynophiles associatifs ont participé à la formation de certaines brigades de polices municipales.

En 1974, sa rencontre avec le Docteur Michaillard, heureux propriétaire d'une remarquable femelle Berger picard marque un tournant dans sa vie de cynophile. Il acquit son premier berger picard en 1978 à l'élevage de la Franche Pierre. Puis avec une femelle acquise en 1980 à l'élevage des Mazellières, arrivent les premières portées et le début d'une grande passion pour le Berger Picard, une race à faible effectif (200 naissances par an environ). Il devient délégué régional de l'Association de race, le Club Les Amis du Berger Picard, membre du Comité, puis Vice Président...

Du Berger Picard à la Commission "Troupeaux", puis à la Commission d'Utilisation Nationale "Chiens de Berger et de Garde", et depuis 2004 à la Présidence de cette Commission de la SCC, il n'y a qu'un pas qui est vite franchi, tant les qualités de ce juge "standard" et "travail" français sont appréciées partout.
Voilà qui le conduit à voyager aux quatre coins de la France et à se faire des amis partout. C'est aussi un des aspects positifs de l'élevage de loisirs. Il n'en n'oublie pas pour autant l'échelon local. La Société Canine de Franche Comté, dont il est "membre fondateur" depuis 1981 et Président depuis 1993, organise toutes les années "paires" une Exposition Canine Nationale ainsi que la Fête du chien de sport et d'utilité" avec Présentation Confirmation toutes races, et toutes les années impaires une Exposition Internationale à Besançon. Cette Société Canine Régionale prenant en charge un Championnat de France d'une discipline d'Utilisation chaque année...Elle gère également 30 Clubs d'Utilisation sur son territoire d'action.

Certains seraient peut-être vite épuisés par ce rythme. Pas lui.
Depuis 2 ans pour la promotion du chien de race et pour toucher un plus large public, la Société Canine de Franche Comté participe à la Foire Comtoise de Besançon, et depuis 10 ans à Animalis à Belfort-Andelnans, en y assurant des démonstrations de nombreuses utilisations et activités ludiques accessibles aux différents chiens, mais aussi des présentations de diverses races pour l'information du grand public...Le Salon Animalis, rebaptisé "Anim'o", a ceci d'intéressant qu'il s'agit d'une fête qui rassemble les Associations et Clubs représentants de différentes espèces : chiens, chats, oiseaux, ornithologie, animaux de basse-cour, de ferme, etc... Quelqu'un qui ne serait intéressé que par les oiseaux, suite à cette visite, se lancera peut-être avec plaisir dans l'élevage du chien et inversement.

En outre, membre du Comité depuis 2000 et désormais Vice Président de la Société Centrale Canine, il est très impliqué dans la sélection du bon et du beau chien.
J'ai pu d'ailleurs relever avec plaisir, à ce sujet, de parfaites concordances de vue avec les thèses soutenues par ProNaturA France.

Ainsi les nouveaux pedigrees établis par la Société Centrale Canine vont noter sur 3 générations :
- Les performances en standard
- Les performances en utilisation
- Les performances en santé
La grille de cotation concernant chaque race s'étagera de 1 à 6.

Si la beauté (on préfère "conformité au standard") d'un animal de race est importante, il n'en demeure pas moins que doivent être conservées intactes les qualités de travail et d'utilisation qu'ont cherchés à fixer nos ancêtres.

De même, pour anticiper les attaques des protecteurs des animaux anti-animaux de race, qui se développent très fortement dans les pays anglo-saxons et commencent à venir en France, il est primordial de leur couper l'herbe sous les pieds et de maintenir des animaux toujours en parfaite santé.
De tout cela, Daniel SCHWARTZ parle avec passion et compétence ;

Et quand on lui demande quelle est son énergie pour réaliser tout cela, il répond simplement : "c'est le chien".

proposition_pub1.jpg