OrquesRecours contre l'interdiction de la reproduction des cétacés en captivité


L'ex ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a publié un arrêté début mai réglementant les delphinariums français. Le Marineland d'Antibes a déposé un recours au Conseil d'Etat.

Dans un communiqué, Marineland dénonce un vice de procédure et de forme concernant l'arrêté Royal du 3 mai 2017. "Madame la Ministre a excédé ses compétences (notamment en interdisant la reproduction des dauphins et en condamnant, à terme, l'activité des delphinariums français)."

Selon le parc animalier, "des contradictions et incohérences" dans l'arrêté rendent "impossible la mise en œuvre de celui-ci et conduisant inéluctablement, contrairement aux objectifs affichés par l'arrêté, à une altération des comportements naturels des animaux, des risques pour leur santé et, à long terme, une moindre protection des espèces concernées."

Marineland demande ainsi à ce que l'arrêté soit revu "avec l’aide d’un comité scientifique reconnu, et qu’il tienne compte pleinement de l’arrêté de mars 2004 encadrant les activités zoologiques."

proposition_pub3.jpg