fferatUne sénatrice s'inquiète du dénigrement des activités d'élevage


Madame Françoise Férat, Sénatrice de la Marne, a interpelé le ministre de l'agriculture sur les inquiétudes des agriculteurs face à plusieurs campagnes de dénigrement de leur profession.

Question écrite n° 25690 de Mme Françoise Férat (Marne - UDI-UC) publiée dans le JO Sénat du 13/04/2017 - page 1414

Mme Françoise Férat attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les inquiétudes des agriculteurs face à plusieurs campagnes de dénigrement de leur profession. Certaines associations organisent des opérations « coup de poing » grand public que les éleveurs vivent assez mal. Les propos et les images sont violents. S'ils comprennent et respectent la liberté d'expression, ils s'interrogent sur la violence de certaines méthodes et comparaisons. Ils vivent aujourd'hui une crise majeure, le moral est en berne, mais ils sont nombreux à défendre leur métier, qu'ils aiment profondément. Les dérives inacceptables de quelques-uns ne doivent pas justifier la généralisation d'une image négative de tous les éleveurs. Les agriculteurs souhaitent que soit mis en place un véritable dialogue, avec des solutions concrètes, afin que les tensions puissent s'atténuer. Elle lui demande ce que le Gouvernement compte mettre en œuvre.


 Nous communiquerons la réponse du Ministre dès sa publication.

proposition_pub1.jpg