Colion californie teteLe colin de Californie : Callipepla californica


Il est originaire de l’Amérique du nord de l'Orégon au sud de la Californie, sur les versants et dans les vallées des chaînes côtières du Pacifique.

On le reColin californie couplencontre fréquemment dans le Chaparal avec ses forêts de chênes et arbustes à feuilles persistantes, les Colins du genre Callipepla recherchent le voisinage des habitations, et en particulier dans les vignobles, jardins et parcs des villes.
Ils furent introduits avec succès dans d'autres états et pays : Utah, Nouveau-Mexique, Colombie-Britannique, Hawaï, Nouvelle-Zélande et au Chili.

Description
Voyons la description qu'en fait A. Rutgers : « Le dessus de la tête est noir, le front est jaune clair avec des rayures noires. L'arrière de la tête est rouge brun. Le menton, la gorge et les joues sont noirs. Une large bande blanche, bordée de noir à l'arrière, part de l’œil et s'arrondit sur la gorge et le haut de la poitrine. La nuque et le haut du dos sont gris à dessins noirs et pointes blanches sur toutes les plumes. Le dessus du corps est brun olivâtre, le ventre est brun à dessin noir et foncé. La femelle ne montre pas de blanc à la tête, n'a pas le ventre brun, et sa tête est brun noirâtre à court huppe. Le mâle porte sa huppe plus longue fièrement redressée, un peu vers l'arrière ; elle est étroite à sa base et très large vers l’extrémité, taille : 24 cm ».

Colin de Californie Ph.P.LopezLogement, reproduction, élevage
Chez moi, les Colins de Californie sont logés en volière de 5 m × 1 m de large ; ils cohabitent avec des Calopsittes et des élégantes. Ce choix a été fait cette saison, mais pour les prochaines années, je les logerai dans la même volière mais avec des oiseaux plus grands de la taille des Erythroptères.

En effet ces oiseaux sont très vifs, surtout quand ils sont effrayés, et par là même, dérangent les autres oiseaux.
Les Colins de Californie sont sensibles à l’humidité, il est bon que la volière soit bien abritée de la pluie et de mettre un perchoir le plus haut possible et également dans l’abri. La volière pourra être plantée d'arbustes. Ceux- ci pourront servir de refuge aux Colins, qui en cas de danger, fuiront d'abord en courant et s'ils ne trouvent pas de cachette suffisante décolleront verticalement et se déplaceront ensuite horizontalement pour atteindre un perchoir.

Pour la reproduction, il ne faut qu'un couple par volière, il est même préférable qu'il n'y ait pas d'autres couples de cailles à proximité car celles-ci sont très agressives pendant la période de reproduction.

Les oiseaux cherchent une cavité dans le sol de la volière, on peut mettre du sable afin de faciliter le choix du territoire ; de plus les Colins de Californie aiment prendre des bains de sable.

Colin californie couple 2Le territoire sera défendu par le mâle et la femelle. Il faudra fournir également un peu de paille et de mousse pour finir le nid ; celui-ci sera donc une simple cavité dans le sol garni de paille et de mousse et sera construit, de préférence, au bord d'un mur (angle) ou à l'abri d'un arbuste.

10 à 20 œufs seront pondus en général au courant de l'après-midi ; ceux-ci sont de couleur crème avec des taches brunes.
Pendant que la femelle couve, le mâle monte la garde ; il ne faut pas les déranger pendant la couvaison. Au bout de 23 jours, l'éclosion aura lieu. Les jeunes sont de couleur crème avec des rayures brunes. Dès qu'ils sont secs, les petits Colins quittent le nid ; le mâle et la femelle s'occupent encore de leur famille et gare aux intrus. Si le mâle est agressif avec les jeunes, il faut l'enlever, la femelle s'occupera alors seule de ses petits.

Colin Californie male 1Pendant l'élevage des jeunes, je donne des granulés (aliment complet pour poussins ou pour faisans), je donne également des graines (mélange perruches), de la nourriture vivante (œufs de fourmis, vers de farine). Pour l'eau, il faut prévoir des récipients très plats. J’utilise des couvercles de bocaux, ceci afin que les petits ne puissent pas se noyer et je renouvelle l'eau fréquemment. Les jeunes peuvent voler vers 15 jours et se percher. Ils sont indépendants à 1 mois.

Élevage artificiel

On peut également faire naître les Colins de Californie en couveuse ; il faut maintenir une température de 38 à 39° et retourner les œufs chaque jour.

Colin Californie poussinsA l'éclosion, et dès que les petits sont secs, ils seront mis sous une lampe chauffante avec possibilité pour ceux-ci de s'écarter de cette source de chaleur. Il faut donc aménager un endroit spécial, rectangulaire de préférence, avec la lampe d’un côté et de l'autre côté la nourriture et l’eau. De cette façon, les jeunes quitteront d’eux-mêmes la source de chaleur.

On pourra aussi mettre des perchoirs à l’opposé de la lampe. Les jeunes iront se percher vers 15 jours et s'habitueront à une chaleur moins forte. Vers trois semaines, on diminuera l'intensité de chaleur en éloignant la lampe du sol. Vers un mois ils devront complètement s’en passer.

L’élevage par les parents est de loin le plus intéressant, si on exclut le rapport par le plus grand nombre d’oiseaux élevés en couveuse. Mais que peut-on trouver de plus attendrissant qu'une mère entourée de ses petits !


 Gérard le Boul'ch - Laurence Abily

proposition_pub3.jpg